Paravana, une enfance en Afghanistan - 1h33

Avatar de l’utilisateur
Fairy
Omnivore
Messages : 7
Inscription : sam. sept. 02, 2017 4:01 pm

dim. juil. 22, 2018 10:57 pm

Image

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Élevez vos paroles et non votre voix, c'est la pluie qui fait pousser les fleurs, pas le tonnerre
Durée : 1h33


______Il y a de ça quelque temps, je suis allé voir Parvana, une enfance en Afghanistan, un film d'animation assez mal distribué en France, mais qui m’a fait sourire quelques fois, qui m’a pincé le cœur encore un peu plus de fois. Je ne vais pas mentir, ce n’est pas le meilleur film du monde, mais il mérite d’être vu !

Dans les grosses lignes : Parvana, une petite fille de onze ans va évoluer dans un Kaboul torturé par la guerre et où un extrémisme religieux, dû entre autres à la main mise des talibans sur l'Afghanistan, marginalise la place de la femme dans la société. Quand son père sera arbitrairement emprisonné, la vie de Parvana et de sa famille va être bouleversée. Car sans être accompagnée d'un homme, il est impossible de travailler, d'acheter de la nourriture, d'apporter de l'eau, et même sortir de sa maison.
Parvana va alors se travestir afin de faire survivre sa famille tout en étant prête à tout pour retrouver son père.
Pour supporter la dureté de la réalité, les personnages - essentiellement Parvana - se raconteront des histoires. Alternant entre réalité et fiction tout en poésie.


Ce film est intéressant à bien des aspects.
______Tout d'abord, Parvana est un beau conte qui aborde des sujets intéressants, l'émancipation de la femme, l'alphabétisation, le terrorisme, l'oppression, mais ce sont des sujets qui se fondent au décor, ils ne s'imposent pas au spectateur et ne deviennent pas des enjeux cruciaux : le film ne critique pas, ne moralise pas. Il rend seulement compte d’une situation, ce qui laisse pleinement le premier plan à l'histoire de Parvana.
______Autre point positif : l'animation, qui sera en deux styles. Le premier accompagne la vie de Parvana, dans un style réaliste, fluide et agréable à l’œil. La seconde prendra vie lors des histoires que nous conte les personnages, qui sont d’un style qui a fait jouir plus d’une fois mes yeux.
Parvana, c'est aussi un scénario qui tient debout et surtout, une des meilleurs fins de film que j'ai jamais vu. Elle s'arrête pile au bon moment, ni trop tôt, ni trop tard, laissant encore de la tension à l'histoire, comme la tension qui persiste encore en Afghanistan.

Les seuls défauts que j'ai pu trouver à ce film sont, d'abord une manque d'équilibrage entre les phases où Parvana est l'héroïne et les histoires des personnages, ce qui apporte quelques malencontreuses longueurs.
______Le deuxième défaut que j’ai pu trouver se niche dans l’histoire que nous conte Parvana, qui même si très bien réussi en elle-même, offrant une émouvante conclusion, n'a finalement qu'assez peu de rapport avec la condition que subit Parvana et sa famille.


______En conclusion, Parvana, c’est du très bon ! Très agréable à regarder si vous n’avez rien à faire d’autre
Répondre

Revenir à « Films »